Un lieu, un sujet, deux approches diffèrentes

Premier billet de ce blog, je vous propose aujourd’hui deux techniques donc deux visions différentes d’un même sujet.

 

Tout d’abord, ne voyez pas dans les photos présentées de qualité esthétique particulière, mais plutôt un prétexte au partage.

 

Nous avons profité d’une ballade avec ma compagne pour faire quelques photos « souvenirs » de sa grossesse. Le décorum des Vosges du nord se prêtant bien à une séance « nature ». Les deux approches annoncées un peu plus haut auront pour variable la lumière. En effet, une première série est réalisée grâce à l’apport de lumière artificielle, la seconde exclusivement en lumière naturelle.

 

Pour cela, une base commune: Canon 5D Mark III et TSE 90 mm. L’apport de lumière artificielle étant fourni par un générateur autonome Profoto Pro-B3 1200 air modelé par un bol Elinchrom Maxilite. Vous trouverez une photo du set un peu plus loin.

 

Voici donc la version "artificielle" 

Et maintenant la version en lumière naturelle

Une idée du set...

Bien évidemment, au delà du rendu visuel différent (lumière dure dûe au modeleur et contrastes marqués pour l’approche au flash / perte de contraste, lumière plus enveloppante pour la lumière naturelle), il s’agit bien d’approches très différentes. Un rendu esthétique plus défini, plus « propre » pour la lumière artificielle, nous sommes pas loin d’une image publicitaire. A contrario, une image invitant sans doute plus à la rêverie pour la seconde version.


Une invitation à photographier plus léger?


Depuis, la petite Jeanne à pointé le bout de son nez!